NELSON-PANCIATICI- Photo : Éric REGOUBY

Cela faisait plusieurs années que l’ancien double Champion d’Europe d’Endurance en ELMS en 2013 et 2014, le brillant pilote Français Nelson Panciatici, devenu l’un des plus appréciés de la discipline, souhaitait rouler aux États Unis et participer aux épreuves de l’IMSA WeatherTech SportsCar Championship.

C’est donc avec énormément d’enthousiasme qu’il a rejoint l’équipe JDC Miller Motorsports, Team qui recherchait un troisième pilote pour les 12 Heures de Sebring, laquelle compétition fait partie des courses les plus importantes et les plus réputées en Endurance, au même titre que Le Mans, Daytona ou Petit Le Mans, à Atlanta.

Tout récemment, lors des journées tests effectués sur le circuit Floridien de Sebring, Nelson Panciatici a réussi à accomplir l’ensemble de son programme prévu, notamment la gestion des Pneumatiques Continental qui sera sans doute une des clefs du succès.

Nelson, qui découvrait à la fois la piste de Sebring et ce type de pneumatiques, a réussi à bien se préparer en enchaînant les longs relais.

Sans vraiment chercher la performance, Nelson a démontré sa compétitivité et celle de sa nouvelle monture, l’Oreca 07 de l’équipe JCD Miller Motorsports, lui qui jusqu’alors a essentiellement roulé au volant de l’Alpine mais née Oreca !

Aux récentes 24 HEURES de DAYTONA, l’ORECA du JDC MILLER.

Ce sera sa première participation à cette épreuve Américaine, mais il se sent parfaitement prêt à affronter les 12 Heures de Sebring et sa piste de «caractère» sur laquelle l’Équipe JDC Miller Motorsports veut capitaliser sur les bons résultats de Daytona et profiter de l’expérience de Nelson Panciatici pour se mêler à la lutte aux avant-postes.

Nelson Panciatici est satisfait des journées d’essais mais il sait qu’il va falloir rester humble, ce qui ne l’empêche pas d’afficher des ambitions légitimes.

Équipe ALPINE-SIGNATECH-Nelson PANCIATICI

Nelson nous confie :

« Durant les essais, l’équipe a tout fait pour que j’intègre parfaitement le groupe, ce qui a facilité nos rapports. La concurrence va être redoutable avec des pilotes de grande qualité, la lutte pour la victoire va donc être intense, mais je reste confiant. »

Et, il précise :

« On a réalisé de bons essais, ce qui nous autorise à penser que nous serons aptes à jouer les premiers rôles et les stratégies mises en place devraient nous aider à faire la différence au bon moment. »

Avant de lâcher et d’indiquer encore :

« Nous devrons toutefois rester vigilant car les 12 Heures de Sebring sont une course à part, c’est une piste à l’ancienne qui pose de vrais problèmes de pilotage, avec des différences de grip de virage en virage et beaucoup de bosses, un podium serait déjà une belle récompense car la concurrence des DPI est rude mais nous saurons saisir la moindre chance de victoire. »

Nelson conclut :

« J’ai suivi une préparation physique spécifique afin d’être compétitif sur l’ensemble de la course. Avec mes coéquipiers, Robert Alon et Simon Trummer, on a le même feeling sur le comportement de la voiture, ce qui est aussi quelque chose d’important pour travailler dans le même sens. Ce sont deux pilotes rapides et expérimentés, ce qui donne un équipage homogène et compétitif, je sais que je peux compter sur eux. Les essais m’ont rappelé l’intensité du trafic et la difficulté de le gérer, cela fait partie de la magie des courses d’Endurance et on doit savoir s’adapter. En tous les cas je suis confiant en nos chances ! »

Avec vingt voitures de la catégorie prototypes, la lutte pour la victoire va être chaude, promettant un spectacle superbe.

L’équipe JDC Miller Motorsports cherchera à se battre pour les premières places et le ‘débutant’ Nelson Panciatici, assurément bien épaulé par ses coéquipiers, fera son maximum pour les aider à y parvenir !

Gilles GAIGNAULT

Photos : IMSA et TEAM

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here